Catégorie : Actualités

RE2020 Généralités

RE2020

Présentation

La Réglementation Environnementale entre en vigueur pour tous les permis de construire de bâtiments neufs à usage d’habitation déposés à partir du 1er Janvier 2022.

Cette RE2020 a pour but notamment de diminuer l’impact environnementale des bâtiments neufs en introduisant la prise en compte du bilan carbone depuis sa construction jusqu’à sa fin de vie.
En effet, un calcul de l’analyse du cycle de vie (ACV) du bâtiment est réalisé à la phase étude thermique, ce qui permet de calculer l’impact carbone du projet. Cela donnera lieu à un contrôle documentaire et visuel en fin de chantier.
Le confort d’été, ou plutôt l’inconfort est également prise en compte et calculé dans l’étude thermique ainsi que l’optimisation de la performance énergétique.

Une obligation de vérification des systèmes de ventilation dans le résidentiel neuf est imposée dans le cadre de la conformité RE2020.
Le protocole ventilation RE2020 s’applique pour tous les projets de bâtiments résidentiels neufs soumis à la RE2020. Que ce soit pour la maison individuelle ou le bâtiment d’habitation collectif avec une ventilation mécanique contrôlée simple flux ou double flux.

La vérification sera effectuée à l’achèvement des travaux une fois la mise en service effectuée. Elle comprendra une vérification visuelle et fonctionnelle de l’ensemble du système de ventilation.

L’intervention devra être réalisée par un opérateur autorisé par le ministère en charge de la construction possédant la certification QUALIBAT 8741.

RE2020 : Ventilation

D’après l’article de Septembre 2021, le Ministère de la Transition Ecologique nous explique la nécessité et la mise en place d’une vérification des systèmes de ventilation mécanique dans le résidentiel neuf dans le cadre de la RE2020. (voir la source)

Cette obligation de vérification des systèmes de ventilation permet d’assurer une qualité de l’air optimale et ainsi d’éviter l’apparition de moisissures dans le logement ou même d’être à l’origine de pathologies respiratoires.

Dans ce sens, un protocole va être mis en place et les rapports seront transmis à l’Observatoire National de la Ventilation et ainsi établir des statistiques sur l’évolution des conformités de ces systèmes.

Tout comme la mesure d’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment, cette vérification sera effectuée à l’achèvement des travaux. Elle comprendra entre autres une vérification visuelle du système et les mesures de pression aux bouches VMC.

Point important, la conformité du système de ventilation sera une condition de plus à respecter dans le cadre de l’obtention de la conformité à l’achèvement des travaux.

Nouveau DPE Juillet 2021

L’entrée en vigueur et durée de validité

Son entrée en vigueur est annoncée pour le 1er Juillet 2021 et sa durée de validité reste inchangée (10 ans).

Cependant, les DPE établis entre le 1er Janvier 2013 et le 31 Décembre 2017 seront valides jusqu’au 31 Décembre 2022 et les DPE établis entre le 1er Janvier 2018 et le 30 Juin 2021 seront valides jusqu’au 31 Décembre 2024.

L’opposabilité du DPE

Une des particularités de ce nouveau DPE c’est qu’il devient opposable, lui qui jusqu’à présent n’avait qu’une valeur informative, dès le 1er juillet 2021 le DPE deviendra juridiquement contestable.
Comme l’a évoqué la ministre déléguée au Logement Emmanuelle WARGON, il sera notamment possible de contester les résultats a posteriori et de réclamer une compensation contre le propriétaire.

De nouveaux critères pris en compte

Le nouveau DPE ne prendra en compte non plus 3 usages (chauffage, eau chaude sanitaire et refroidissement), mais bien 5 usages en ajoutant la consommation de l’éclairage et auxiliaires.

Les notions de confort d’été, qualité de ventilation et la répartition des déperditions thermique feront également leurs apparitions dans ce nouveau DPE. Il sera donc plus fiable et plus représentatif de la performance du bâtiment.

Un nouvel affichage

Bien que ce nouveau DPE prenne en compte plus de critères, il sera malgré tout plus lisible. On pourra retrouver en page de garde les informations les plus importantes, par exemple l’étiquette énergétique et une estimation de la facture. Fini donc le bilan financier annoncé au centime près, il s’agira d’une estimation (fourchette de prix) pour une utilisation standard de ces cinq usages.

L’apparition de ce nouveau DPE s’accompagne d’une nouvelle étiquette à « double seuils », c’est-à-dire que la classe énergétique du logement sera calculée en fonction de l’énergie primaire mais également des émissions de gaz à effet. Le logement obtiendra ainsi l’étiquette la plus défavorable de ces deux critères.

Quelques généralités sur ce nouveau DPE

Ce nouveau DPE vise à réduire l’impact du carbone et de l’énergie dans le bâtiment.

Comme l’a indiqué la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle WARGON, ce nouveau DPE « définit les passoires thermiques que nous interdirons toutes à la location d’ici 2028 ». Il permettra ainsi de mettre en œuvre l’interdiction progressive de la location des « passoires thermiques » (logements classés F ou G) qui sera généralisée à partir de 2028.

Il met un terme au DPE sur  « factures » (pour les bâtiments avant 1948) et DPE Vierges, à partir du 1er Juillet 2021 le DPE sera basé sur la méthode de calcul 3CL : Calcul des Consommations Conventionnelles du Logement.

A noter également que le facteur de conversion électrique de l’énergie primaire à l’énergie finale est fixé à 2,30, au lieu de 2,58 auparavant.

L’entrée en vigueur de la RE2020 de nouveau décalé de 6 mois

La ministre du Logement Emmanuelle WARGON annonce ce 18 février 2021 que le texte concernant la RE2020 ne sera appliqué qu’à compter du 1er janvier 2022, et le gaz bénéficie de deux légers aménagements.

A l’origine prévue le 1er juillet prochain, la ministre du Logement Emmanuelle WARGON a annoncé ce 18 février 2021 au journal Les Échos de nouveaux arbitrages : le texte ne s’appliquera aux permis de construire des logements neufs qu’à compter du 1er janvier 2022. Le BTP dispose ainsi d’un délai supplémentaire de 6 mois pour se préparer à la future batterie de normes climatiques et énergétiques.

Un calendrier revu et corrigé qui « décale d’autant les jalons suivants d’évolution des seuils d’émission carbone : tant en logement individuel que collectif, ils sont désormais fixés à 2025, 2028 et 2031 », a indiqué la ministre au quotidien économique. Les textes officiels relatifs à cette dernière mouture de la RE2020 devraient être publiés d’ici l’été 2021.

Source: Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site internet de batiactu en cliquant sur le lien ci dessous

L’entrée en vigueur de la RE2020 est repoussée de 6 mois (batiactu.com

Nouveau flyer !

N’hésitez pas à nous contacter pour vos packages RT2012 !

BAT'EOLE FLYER RT2012

Ventilation fenêtre de toit et conformité: Retour d’expérience

Installer un système de ventilation hygroréglable est obligatoire de nos jours pour la construction de maisons individuelles neuves. Les professionnels de la construction y sont sensibilisés, nous retrouvons les grilles d’entrées d’air hygroréglable au-dessus des menuiseries dans le séjour et les chambres ainsi que les bouches d’extractions hygro dans les pièces de service.

Cependant, il arrive encore de constater que lorsqu’il s’agit de fenêtres de toit, aucun système de ventilation n’est installé sur ces derniers. Le problème se pose lorsque cette fenêtre de toit est la seule menuiserie de la pièce (chambre) et qu’aucune grille d’entrée d’air hygro n’est installée.

Rappel :

D’après l’article 2 de l’arrêté du 24 mars 1982 relatif à l’aération des logements, CHAPITRE Ier Aération générale et permanente :

« Le système d’aération doit comporter :

– des entrées d’air dans toutes les pièces principales, réalisées par des orifices en façades, des conduits à fonctionnement naturel ou des dispositifs mécaniques ;

– des sorties d’air dans les pièces de service, au moins dans les cuisines, les salles de bains ou de douches et les cabinets d’aisances, réalisées par les conduits verticaux à tirage naturel ou des dispositifs mécaniques. […]

L’air doit pouvoir circuler librement des pièces principales vers les pièces de service.

Une pièce à la fois principale et de service, telle qu’une chambre ayant un équipement de cuisine, doit comporter une entrée et une sortie d’air, réalisées comme indiqué ci-dessus. »

BAT'EOLE ventilation velux

 C’est pourquoi, même lorsqu’il s’agit de fenêtre de toit il est impératif d’installer un système de ventilation adapté sur ces menuiseries.

Les fabricants vendent des kits entrée d’air hygro, l’installation se fait derrière la barre de manœuvre ce qui permet un design qui reste discret tout en étant conforme à la réglementation thermique en vigueur.

 

Pensez-y !

Communiqués de presse FFB : Pour une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable

Pour les principales organisations professionnelles du secteur (USH, FPI, Pôle Habitat FFB, FFB, Fédération SCOP BTP, CAPEB, UNSFA et UNTEC), le projet présenté par le gouvernement mi-décembre ne réunit pas les conditions d’une adhésion massive de la filière construction.

Source: Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse du 26.01.2021 sur le site internet de la FFB en cliquant ici.

 

RE2020 BAT'EOLE

Bonnes fêtes

BAT’EOLE vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et reste ouvert durant cette période pour vos interventions RT2012.

BATEOLE fêtes